L’atelier se propose de travailler sur la mémoire. En écho au travail de Raoul Hausmann.
 
meublesouvenirs photographiques collage
 

Appréhender l'oeuvre de Raoul Hausmann est déjà en soi un travail sur la mémoire culturelle de notre région, mais c'est avant tout se questionner soi-même sur ses propres perceptions (perceptions de cette production plastique singulière, mais aussi ses propres perceptions en général), ses souvenirs visuels ainsi que ses expériences personnelles et c'est essayer de retranscrire tout cela par le ou les mode(s) d'expression les plus adaptés à chacun.

Nous pouvons ainsi évoquer brièvement la technique du photogramme chère à Hausmann avec laquelle la lumière devient mémoire sur le papier photographique : différentes matières choisies par l'artiste sont disposées par ce dernier sur une feuille photosensible, laissée pendant un temps déterminé à la lumière, et, suivant leur opacité, chacune laisse sa propre empreinte sur la feuille.

Il en va de même pour les collages, ou des matériaux de sources diverses sont ensuite assemblés en une seule et unique production.

Donc, proposer un atelier au sein de l'unité Alzeihmer permettra aux personnes intéressées de travailler sur leurs sens, de les interroger, de saisir d'une autre manière leurs souvenirs et leur mémoire, et d'essayer de projeter tout cela dans une pratique plastique variée, adaptée à chacun et, à travers cette démarche, de les sensibiliser à l'art contemporain et à des oeuvres actuelles.

 
collage assiettealmanachpeinture sur assiettes


 
Souvenirs photographiques, 2010-2011

Projet culture à l'hôpital auprès de patientes
de l'unité Alzheimer de l'hôpital Chastaingt de Limoges (87).

Réalisation de peinture, collages et enregistrements sonores
autour des souvenirs des patientes.